Araldite® Rapid travaille sur le projet de restauration d'une Rolls-Royce

Malcolm Tucker, auteur automobile, ne fait pas qu'écrire sur les voitures ; les fans devraient lire « The Goodwood Phantom », son livre sur le rachat des automobiles Rolls-Royce par BMW en 1998 et l'émergence du nouveau modèle éponyme : il les restaure également.

Parmi ces projets les plus ambitieux, on compte le rapatriement d'une Rolls-Royce Silver Ghost de 1920 depuis les États-Unis et ses remarquables travaux de rénovation totale en cours.

Le numéro d'immatriculation 10CW passa les tests en février 1920. Il s'agissait d'une « Alpine Eagle Speed » dotée d'une carrosserie sport fabriquée par Ferguson à Belfast.

Dans les années 1920, sa carrosserie fut changée par les constructeurs automobiles Brooks Ostruk de New York, puis, après avoir séjourné dans une grange à façade ouverte du Wisconsin pendant 40 années environ, la voiture fut ramenée au Royaume-Uni par Malcolm Tucker en 2008.

Un projet de restauration automobile compte certaines tâches d'importance variable. Parmi les tâches mineures, il fallut enlever l'enveloppe de Bakélite friable qui recouvrait le conduit contenant les câbles reliant le distributeur aux bougies. Les pièces étaient cassées ou tombaient en miettes. Une fois le tube d'acier décapé et la rouille nettoyée, les pièces saines de Bakélite furent remontées à l'aide d'Araldite® Rapid. Sachant que seul environ cinquante pour cent des matériaux d'origine pouvaient être conservés, le temps de séchage en 5 minutes d'Araldite® Rapid permit de manipuler la Bakélite réutilisable jusqu'à trouver le positionnement idéal. Une fois les pièces fixées, les espaces vides restants furent comblés à l'aide d'un mastic pour carrosserie. Après ponçage, la Bakélite brun foncé et le mastic beige donnaient à l'auto des allures de girafe. Le conduit peint semblait alors flambant neuf.

La confiance était au plus haut, et Malcom décida d'utiliser le même procédé pour le volant, dont le revêtement avait également volé en éclats du fait de la corrosion de l'aluminium du volant lui-même. Cette fois-ci, le revêtement se décolla sans s'effriter, et une fois l'oxyde d'aluminium retiré, les pièces furent collées dans leur position d'origine. Après séchage, le volant fut poli et retrouva sa jeunesse d'antan.

Après presque cinq années de travail, l'automobile est presque terminée.

Pour Malcolm Tucker, ce travail est avant tout une passion, une passion qui lui a cette fois-ci permis de rencontrer un nouvel ami, Araldite ®. « Araldite® Rapid a été avant tout un allié de choix qui a toujours su donner le résultat escompté. Araldite possède déjà un pedigree impressionnant en tant que marque, je suppose que l'on peut dire qu'il s'agit de la Rolls Royce des adhésifs ».

Copyright © 2019 Go-Araldite® - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public